MAISON
DE LA CULTURE
D'ARLON

Centre Culturel Régional 
du Sud-Luxembourg ASBL

Parc des expositions, 1
B- 6700 Arlon

Tél: +32 63 24 58 50
info@maison-culture-arlon.be


ACCUEIL
    --    AGENDA

Accueil 

Cet été, Arlon se souviendra du plus tragique des mois d’août de son histoire.    Imprimer
A l’occasion d’un spectacle-découverte dans les principaux lieux de mémoire de la ville d’Arlon, une vingtaine d’acteurs, de musiciens et de guides, ranimeront le souvenir du début de l'invasion allemande. Sur les lieux mêmes où se sont passés les évènements, les spectateurs assisteront à différentes évocations relatant les faits dramatiques qui ont transformé une paisible ville de province en lieu de jugements expéditifs et d’exécutions sommaires.
Un siècle s’est écoulé depuis cette triste époque. A l’occasion des commémorations qui se succèdent un peu partout en Belgique, remettre en perspective l’interprétation que des témoins directs ont donnée des sanglantes journées d’août 14 à Arlon, n’est peut-être pas inutile.

ARLON AOUT 1914
Spectacle-parcours sur les lieux de mémoire

Organisation : Ville d’Arlon
Réalisation : Maison de la Culture d’Arlon

Ecriture et mise en scène : Jacques Herbet

Acteurs et musiciens
Edmée Garant, Françoise Einsweiler, Françoise Priod, Joëlle Dumont, Dominique Gillet, Martine Puttaert, Daniel Godard, Jean-Pierre Echterbille, André Gillardin, Jean-Luc Antoine, Christophe Echterbille, Jacqueline Servais, Michel Pêcheur

Conseillers historiques
Jacques Champagne, Guy Fairon, Jean-Marie Triffaux

Guides du Royal Office du Tourisme d'Arlon


Les 25, 26, 27 juillet et les 1, 2, 3 août 2014
de 14 à 18h.

Accueil dès 13h30 à l’ancien Palais de Justice d’Arlon.

Adultes : 5€, enfants : 2€ - nombre de places limité
Prévente : Royale Office du Tourisme, 063 21 63 60

Lieux des évocations : Salle d’audience et salle des pas perdus du Palais, Cour du Rota, Parvis de Saint-Donat, Statue de Albert 1er en face de Saint-Martin, Statue du Jass en face de l’Hôtel de Ville.

La ville d’Arlon en août 14 a été à l’abri des combats, les seules victimes ont été des civils arlonais ou venus de la région pour y être jugés et pour la plupart exécutés, par le conseil de guerre du chef-lieu. C’est donc l’aspect « victimes civiles » qui déterminera le choix de l’option de mise en scène.
Le fil rouge du scénario peut se résumer en une phrase, « Pourquoi ces morts ? »
A la réponse allemande, « Des francs-tireurs ont tiré sur nos soldats » s’opposera toujours la version belge « Il n’y a pas eu de francs-tireurs en Belgique ».
Mais alors qui a tiré sur les 1ers soldats allemands entrant à Arlon le 6 août 1914, provoquant une vengeance, qui se soldera un mois plus tard par le bilan de 662 victimes et 1.200 maisons incendiées ?
Ce mystère de « L’ombre du franc-tireur du Café Turc de l’avenue de Mersch », servira d’argument pour emmener le public dans les principaux lieux de mémoire et y découvrir des éléments susceptibles de mieux comprendre l’origine et les conséquences de cette agression, dont 100 ans plus tard on ne connaît toujours pas l’auteur.

180 spectateurs répartis en 5 groupes de 36 personnes vont donc se rendre dans 5 lieux symboliques de la ville où à chaque fois une équipe de comédiens et musiciens leur raconteront les évènements qui s’y sont déroulés en août 14. A l’issue de cette enquête-promenade tous les spectateurs se retrouveront au lieu de départ pour assister à l’épilogue de cette tranche d’histoire arlonaise.
En cas de pluie le spectacle aura lieu dans la salle d’audience de l’ancien Palais de Justice à 14h30. Durée 1h30.

Une façon de participer à la commémoration de la guerre de 14-18 dans un esprit de recherche locale le moins partial possible et s'inscrivant dans le contexte européen actuel.  

26 août 2014 à 15h

Les fusillés de Rossignol

Dans le cadre des commémorations du 26 août 1914, cent ans jour pour jour après l’évènement, la Maison de la Culture d’Arlon présentera l’épisode consacré aux « Fusillés du pont de Schoppach » extrait de « Arlon août 1914 », le spectacle commandé par la Ville d’Arlon et qui se déroulera dans différents lieux de mémoire de la ville les 25, 26,27 /7 et 1, 2,3 /8 de 14 à 18h.

L’évocation de l’exécution des 122 otages venus de Rossignol et exécutés au pied d’un talus de chemin de fer à quelques dizaines de mètres de la gare, aura lieu sur les lieux mêmes de la tuerie, au pied du monument construit par les cheminots sous le pont de Schoppach.

Interprétation : Edmée Garant, Françoise Priod, Dominique Gillet.
Chant et musique : Jacqueline Servais, Michel Pêcheur.
Mise en scène : Jacques Herbet.
Durée : 15 minutes  

 


© Copyright 2011 Cyber-web.be-billeterie.be