La Communication numérique dans le secteur socioculturel

    La communication numérique représente un défi pour les structures et acteurs socioculturels: comment être présents sur les divers canaux ? Quels réseaux privilégier pour toucher les publics cibles ? Comment valoriser un événement dans une masse d’information toujours plus importante ?

    Deux formations sont proposées aux professionnels du secteur socioculturel et de l’enseignement afin de les outiller dans leur communication numérique.

    Du décodage à l’utilisation
    des réseaux sociaux

    une formation du C-Paje, Collectif pour la Promotion de l’Animation Jeunesse Enfance

    lundi 7 et mardi 8 décembre, de 9h30 à 16h30
    Reporté au lundi 28 et mardi 29 juin, de 9h30 à 16h30

    P.A.F. : 75 € pour les deux journées

    Les réseaux sociaux sont le quotidien de bon nombre d’entre nous, à la fois pour communiquer, nous informer, inventer... Une fois domptés, ils incarnent des outils très utiles pour partager nos créations et former des communautés.
    Marie Blondiau, Boris Krywicki, formateurs.

    Au programme

    • Comprendre le fonctionnement de Facebook, Snapchat, Instagram, Twitter, YouTube.
    • Explorer ces plateformes et découvrir des pistes de réappropriation artistique.
    • Prendre conscience des phénomènes liés aux réseaux sociaux : fake news, bulle de filtrage, mise en scène de soi...
    • Découvrir des artistes web connus (ou méconnus).
    • Échanger autour des réseaux sociaux, développer notre esprit critique et nous responsabiliser en tant qu’usagers du web.

    Si possible, apporter son smartphone, sa tablette ou son PC

    Initiation à la réalisation de capsules vidéo avec caméra, appareil photo ou smartphone

    formateurs : Benoit Tilkens et Nicolas Gustin
une
    formation de PointCulture (ex Médiathèque)

    jeudi 25 et vendredi 26 février, de 9h30 à 16h30

    P.A.F. : 75 € pour les deux journées


    Cette formation à l’apprentissage des techniques numériques de la création et de la communication vise la professionnalisation des travailleurs du secteur socioculturel et de l’enseignement souhaitant s’initier au langage cinématographique, à la prise de sons et d’images et au montage vidéo. Ainsi outillés à la réalisation de capsules vidéo, ils pourront promouvoir leurs activités sur le web (site, Facebook, etc.).