# VU

lundi 27 avril, 13h30
mardi 28 avril, 10h et 13h30
mercredi 29 avril, 10h (option)

Durée : 1h (+ rencontre)
P.A.F. : 5€
Espace Théâtre
Dossier d’accompagnement
Public : à partir de la 3e secondaire

de Paul Pourveur et Julie Mossay
par la Compagnie Pop-Up, le Théâtre Le Public, le Théâtre de Liège et le Palais des Beaux-Arts de Charleroi
réalisation : Axel De Booseré et Maggy Jacot
avec Julie Mossay (jeu et chant) et en alternance Didier de Neck et Christian Crahay (jeu), François-Michel Van der Rest et Didier Colfs (jeu), Johan Dupont ou Fabian Fiorini (piano)
création lumières : Gérard Maraite
création son : François Joinville
régie : Renaud Minet

À travers l’histoire d’une adolescente, une plongée dans la boue des réseaux sociaux et des intimités volées. Un spectacle pour une comédienne et un musicien qui interprètent tous les rôles de ce drame quotidien.

Une jeune adolescente envoie un sexto à son petit ami. Mais très vite, la photo fait le tour de l’école, du quartier, de la famille. Un jour, Lisa débarque dans une soirée où ils se retrouvent tous sans l’avoir invitée.

”Lisa c’est pas la star de l’école,
Elle est pas vraiment belle
Pas vraiment laide non plus.
Lisa, personne ne la regarde,
Lisa, elle a jamais embrassé un garçon” ”
Lui, il a jamais embrassé une fille
Il dit que si!
Il dit que s’il en parle pas
C‘est que c’est ses affaires à lui
Que ça regarde personne d’autre que lui”

Coup de foudre de la presse aux Rencontres Théâtre Jeune public de Huy 2018.

Ça y est,on le tient! Le voilà enfin,le coup de foudre, le vrai, l’indiscutable, de ces Rencontres de Théâtre Jeune Public de Huy ! [...] voici #VU, la perle qu’on n’attendait plus, le genre de spectacles miraculeux, entiers, ronds, puissants, qui vous saisissent dès la première minute pour vous relâcher, au bout de 60 minutes, abasourdis mais comblés. A l’image de la furieuse intro à la batterie qui ouvre ce spectacle de la compagnie Arts Nomades, #VU tient plus de la pulsation que du théâtre. Sur un mode proche du slam, micro collé à la bouche et rimes en cascades, Lisa se souvient. [...] Julie Carroll porte avec une énergie de feu cette fable moderne, à la fois sobre et explosive. A la batterie et au marimba, Vincent Cuignet ajoute un beat décalé, drôle ou provocant au récit. Ses percussions soulignent les pas de la honte dans le couloir ou le son déchaîné des SMS crapuleux. Il pousse la chansonnette aussi, charriant toute la boue que les réseaux sociaux peuvent rassembler.
Catherine Makereel, Le Soir.