Mobile nav

Bruno Coppens est Loverbooké

jeudi 8 novembre, 13h30

Durée : 1h20
P.A.F. : 7€
Espace Théâtre

5e secondaire et +

de, par, avec et malgré
 Bruno Coppens

par Exquis Mots et 
le Théâtre le Public

mise en scène : Eric De Staercke

Bruno Coppens nous invente d’autres langages qui, mine de rien, nous permettent d’en inventer d’autres, plus joyeux, plus amoureux, plus malins.

Le spectacle

Dans ce nouveau seul en scène, Bruno Coppens décide de léguer son corps... à la séance pour réenchanter le monde. Chambouleversé par cette planète en phase terre minable, bringuebalayé entre Forrest Trump et Daechetterie, Bruno vient au chevet d’un public à consoler sans modération pour lui donner l’élan viral : un autre monde est plausible !
Comme l’homme ne descend pas du sage, il remontera dans le temps pour trouver la faille, cet instant de l’Histoire où tout a foiré. Revisitant les vies de Jeanne Dark, du Navigateur Explorer Christophe Colomb, de l’homme de Cro-Mignon et d’autres héros d’hier, notre Sauveur 2.Zorro prendra le passé à bras le cœur afin de transformer l’échec en réussite : S’échouer ? C’est chouette ! Parviendra-t-il à réécrire notre monde qui part à la dérêve ? Mettra-t-il le chaos K.O ? Le ciel se couvre, il pleut de la haine sur les réseaux, les trottoirs, les meetings... les raccourcis odieux, les formules à l’emporte-pièce et les phrases assassines font tapage. On ne s’entend plus penser. On reste incrédules... On en perd son latin ! Sans cynisme, Coppens revient nous faire du bien. Il nous invente d’autres langages qui, mine de rien, nous permettent d’en inventer d’autres, plus joyeux, plus amoureux, plus malins.

La presse

Loverbooké est un nouveau seul en scène compact et pertinent, construit comme une histoire et non comme une succession de sketches, qui nous incite à garder la tête hors de l’eau. Le climax de son message nous invite à tirer le meilleur de nos échecs. Coppens a pris le meilleur de son expérience scénique et radiophonique pour distiller un humour signifiant où le jeu de mots n’a plus les pleins pouvoirs et où la noirceur affleure avec bonheur.
Moustique

Bruno Coppens

Jongleur fou des mots, Bruno Coppens a tracé une voie unique dans le domaine de l’humour belge. Avec un enthousiasme communicatif, il déploie son talent sur scène, en radio et en télévision. Il est parvenu à conquérir un public de plus en plus large, au-delà de nos frontières, tout en maintenant un humour subtil et créatif. De Ma Déclaration d’humour à Ma Terre happy ! joué près de 300 fois et nominé «Meilleur Seul en scène» de la CF (2007) en passant par Mes singeries vocales et par Trac!,, du Fou du Roi de Stéphane Bern (France Inter) aux Dicodeurs (Radio Suisse Romande) en passant par le Jeu des dictionnaires (RTBF la Première), les Cafés serrés et Un Samedi d’Enfer qu’il produit pour la Première (RTBF), Bruno trimballe son humour sur les ondes et sur les planches avec la même envie de démêler le vrai du fou !