Vivre !

    Revivre après une période sans nom.
    Cauchemardesque à vrai dire.
    Comme un train lancé sans frein à nos trousses.
    Comme un uppercut à mains nues de Mike Tyson.
    Comme une avalanche de poudreuse dans un décor jusque là rêvé.
    ...
    Knock-down peut-être ! KO sûrement pas !
    On se relève. On est là.
    Ce trimestriel l’atteste après notre mise entre parenthèses.
    Les opérateurs culturels sont essentiels pour redéfinir le monde.
    ”Demain”, c’est aujourd’hui !
    Tous les secteurs d’activité de cette maison se remobilisent.
    Plus que jamais, l’intelligence, la réflexion, la poésie seront au cœur de notre action.
    Pour les écoles, pour les associations, pour tous les publics.
    Nous serons d’attaque pour lancer la saison en septembre.
    Nous vous ferons rêver avec des artistes et des compagnies exceptionnels.
    Comme toujours.
    Des propositions de théâtre :
    Sabordage, Edmond, Notre-Dame de Paris, Mission, des pièces magnifiques !
    Mais aussi Arno, Thomas Dutronc, Milow, Virginie Hocq et bien d’autres.

    Dans ce maelström de sensations bizarres et d’incertitudes, la vie de cette maison s’est poursuivie et j’ai pu succéder dans les meilleures conditions à Fernand Houdart qui cosigne cet édito avec moi et qui nous fait le plaisir d’assurer un rôle de conseiller jusqu’à la fin de l’année.

    Une de mes missions sera d’assurer la continuité de 45 ans d’aventures culturelles initiées par Marie-Claire Clausse et marquées au sceau de la pertinence, de la diversité et de l’originalité.

    Je voudrais aussi saluer le Conseil d’Administration et son Président, Georges Medinger, qui m’ont témoigné de leur soutien chaleureux et de leur confiance.

    Au plaisir d’une rentrée sans restrictions, mais d’ici là restons prudents,

    Luc Delhaye
    Directeur

    Fernand Houdart
    Conseiller