Chanson - musique

Allumettes

 dès 6 ans
 primaire 

AVRIL 2019
mardi 30, 10h et 14h

espace théâtre
3 musiciens
jauge : 400
durée 50’

Dossier pédagogique de la Cie ICI

Geneviève Laloy : paroles et musiques, chant et flûte traversière / Marie-Sophie Talbot : arrangements musicaux, piano, percussions et voix / Frédéric «Frouch» Dailly : basse, cajon, trompette et voix / mise en espace : Isabelle Dumont / scénographie et costumes : Sandrine Clark / régie son et lumière : Jacques Verhaegen

 

Allumettes est le quatrième spectacle de Geneviève Laloy. Il fait suite aux albums et aux spectacles Si la terre, Hirondelles et Bleue. Geneviève Laloy et ses comparses musiciens abordent l’élément du feu. Le feu comme un point de départ ou une étincelle pour des parcours en chansons par monts et par vaux, dans la lumière des flammes.

Le feu est multiple : feux d’artifice, feux de Bengale ou feux de forêts. Grands feux de fin d’hiver ou feux de la Saint-Jean. Flammes des bougies d’anniversaires ou des prières. Feux dans la cheminée, feux pour préparer les repas. Feu et peur. Epreuve du feu. Feux follets ou lucioles. Feux d’étoiles ou d’éclairs. Feux de la rampe et feu sacré. Feux rouges, orange ou verts. Feu, départ !

Au travers de mots, de poésie chantée, d’expressions, de mélodies qui virevoltent entre jazz, folk et musique du monde, et de rythmes variés, Geneviève Laloy vient titiller les oreilles de l’enfance avec cet élément tout en lumières, aux innombrables facettes. L’envie est au jeu, à la ritournelle, à l’invitation à chanter, voire à danser.

Le spectacle Allumettes est avant tout un concert, un tour de chant mis en espace, en lien(s), en rythme(s). Il ne raconte pas une histoire, mais des histoires qui, dans chacune des chansons, se rejoignent autour du feu

ON EN PARLE

(...) Écouter Geneviève Laloy, c’est arrêter le temps pour retrouver un peu de feu, une part d’enfance et de fragile espérance dans un monde de performance et d’excellence qui peut faire oublier de vivre, tout simplement.
Joseph Dewey - Magazine L’Appel n°397 - Mai 2017